Équipe

Sophie-Sylvie Gagné – Directrice adjointe

Sophie-Sylvie est directrice adjointe de Concertation Saint-Léonard. La liste de ses expériences professionnelles est vaste. Passionnée par la concertation, la mobilisation et l’accompagnement des acteurs, Sophie-Sylvie a pu développer, à travers ses diverses expériences professionnelles différentes aptitudes et connaissances lui permettant de s’investir pleinement et avec rigueur au mieux-être des populations. Auparavant, elle a eu le plaisir de se plonger dans de nombreuses organisations dont le regroupement Québec en Forme dans le quartier Ahuntsic, le Centre sportif de l’UQAM et le Centre de Loisirs communautaires Lajeunesse, en plus de son implication dans sa communauté. Au sein de Concertation Saint-Léonard, Sophie-Sylvie brille par son naturel à coordonner avec cœur le travail de la table de quartier!

Janie Janvier – Coordonnatrice du plan de quartier et du Projet Impact Collectif

Janie est agente de mobilisation pour le Projet Impact Collectif à Concertation Saint-Léonard. Elle a le mandat principal de développer et de maintenir la mobilisation autour de la démarche de développement social. Formée en communications (télévision) à l’UQAM, Janie s’intéresse d’abord et avant tout, à l’humain. Elle a longtemps été notre voisine de quartier pendant plus de sept ans dans le milieu communautaire socioculturel et jeunesse du quartier Saint-Michel. Elle possède des expériences significatives en participation citoyenne, en animation de groupe et en coordination de projet. Janie croit que d’accompagner et d’outiller les citoyens à faire entendre leur voix, à trouver leur place et développer leur capacité d’agir sur ses conditions de vie peut avoir de grands impacts positifs sur l’ensemble de la communauté. Chez Concertation Saint-Léonard, elle se distingue, notamment, par son dynamisme et son rire contagieux qu’elle propage, avec un naturel désarmant.

Sonia Rachi – Agente de liaison – RUI Viau-Robert

Sonia est agente de liaison à la RUI Viau-Robert. Ingénieure en agronomie de formation, elle a travaillé durant 17 ans au sein du Ministère de l’agriculture où elle a notamment réalisé des études de marchés et fait de la gestion de projet. C’est au sein de la FAO qu’elle s’est épanouie, découvrant l’approche communautaire qui l’a séduite tout de suite. Subséquemment, portée par ses envies de s’investir davantage dans le milieu communautaire, Sonia s’est dirigée vers l’organisme La Table Ronde de Saint-Léonard comme cuisinière avant de rejoindre les rangs de Concertation Saint-Léonard où elle œuvre, jour après jour, au mieux-être des résidents du secteur Viau-Robert.

Lotfi Khiari – Agent de milieu – salubrité – RUI Viau-Robert

Lotfi détient 13 années d’expériences dans le milieu communautaire. Bachelier en droit, détenant également un certificat universitaire en organisation communautaire, il a pratiqué le journalisme en Algérie et durant quelques temps à son arrivée au Québec. Au sein de la RUI Viau-Robert, Lotfi est agent de milieu, chargé de veiller au bien-être des locataires du Domaine Renaissance, leur prodiguant conseils et suivis. Sa présence au local communautaire, situé au cœur du secteur Viau-Robert, est essentielle et permet aux citoyens d’avoir de l’aide, de l’accompagnement et du soutien pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

François Langevin-Gagnon – Agent de sécurité urbaine et urbanisme

François est agent de sécurité urbaine et urbanisme. Son mandat est de représenter le programme Tandem dans l’arrondissement et il veille à la réalisation de l’enjeu de déplacement actif du plan de quartier. Diplômé à l’université de Montréal en urbanisme depuis 2017, François est principalement interpellé par la participation citoyenne et la place du déplacement actif dans notre société. Il possède de l’expérience dans le milieu communautaire et plus particulièrement en mobilisation et sensibilisation citoyenne, en animation de groupe et en gestion d’évènement. De plus, François est un avide voyageur et a acquis des connaissances diversifiées quant aux différents modes de vie et cultures qui existent sur notre jolie planète. Il croit fermement qu’à chaque problème local se trouve une solution tout aussi locale pour améliorer la qualité de vie d’un milieu. Il s’est dirigé vers la table de quartier parce que, pour lui, la concertation est le meilleur moyen pour amener des solutions locales à des problèmes et enjeux locaux.